Une rencontre au mauvais endroit, au mauvais moment suffit à déchirer un masque.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Artémis Salandrel
Voleuse
Messages : 61
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 14
Localisation : France
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Une rencontre au mauvais endroit, au mauvais moment suffit à déchirer un masque.
<
Feat Gaelicia MERLINA
 

Une rencontre au mauvais endroit, au mauvais moment suffit à déchirer un masque
Il était encore tôt mais l’agitation était déjà bien présente dans les rues d’Arlana qui mêlaient les serviteurs pressés de satisfaire leurs employeurs et les commerçants qui écoulaient leurs marchandises plus ou moins officiellement aux ivrognes et aux mendiants avachis sur le bord de la route à qui personne ne prêtait attention. On devinait dans la foule, profitant de la cohue pour détrousser les passants, de nombreux voleurs plus astucieux les uns que les autres.
 
  Pourtant, ce matin là, manger et imiter les gamins des rues n’était pas la principale préoccupation d’Artémis. Des bottes de cuir sombre, un pantalon de même teinte, une lame pendue à la ceinture, masquée par un long manteau qui n’effaçait pourtant pas sa maigreur, Artémis avait abandonné ses vêtements et son attitude de lavandière quelques jours plus tôt. Son imposture au château, s’était révélée aussi fructueuse que prévu et avait suivit de longues semaines de préparation et de travail. Avant de passer à l’acte final et de pouvoir cueillir le fruit de ses efforts, il lui restait quelques détails à régler. Détails, que la jeune fille avait l’intention de régler dans la matinée. Le brouhaha étouffait les murmures, ses contacts s’étaient révélés particulièrement rapides et efficaces, lui fournissant ainsi une excellente occasion d’alléger sa bourse.
 
  La voleuse n’eut aucun mal à retrouver la boutique qu’elle cherchait pour y avoir déjà fait affaire quelques temps plus tôt.  Située dans une ruelle, entre un tanneur et un marchand de fruit, l’échoppe n’était pas bien grande mais avait une bonne réputation, nombreux étant ceux qui se contentaient d’acheter bagues et colliers incrustés des pierres les plus rares.
Contrairement à toute attente, les quelques pièces d’or que la jeune fille avait en poche lui furent amplement suffisantes pour remplacer sa précédente cassette qui avait fini au fond d’un couloir du palais, abandonnée dans la précipitation. De magnifiques bijoux incrustés de fausse pierre qui semblaient plus vraies que nature étaient à présent la possession d’Artémis qui ne les avaient pourtant pas emportés avec elle. Il serait bien gênant que ces derniers disparaissent alors qu’ils seraient indispensables à la voleuse pour le prochain bal auquel elle assisterait.
 
  Une fois la transaction effectuée, la jeune fille quitta la ruelle et s’apprêta à disparaître dans la foule.


code by Silver Lungs
Gaelicia Merlina
Maîtresse suprême
Messages : 104
Date d'inscription : 03/01/2016
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Une rencontre au mauvais endroit, au mauvais moment suffit à déchirer un masque.





Une rencontre au mauvais endroit...


Feat Artémis Salandrel



Le jour venait de se lever, mais j'étais déjà sur le qui vive. Je dormais toujours très peu et la plupart des affaires intéressantes se concluaient à la lueur de l'aube. Habillée de sombre, comme à mon habitude, j'arpentais les bas quartier d'Arlana. Une cape noire sur les épaules et la capuche rabattue sur la tête, j'observais d'un oeil discret les habitants du quartier. J'avais vécu là à une époque lointaine, même si maintenant j'étais l'une des femmes les plus puissantes du royaume, j'aimais me souvenir de cette époque. Pour gravir les marches, il m'avait fallu piétiner pas mal de monde. Venir ici me rappelait chaque jour qu'il ne fallait pas ménager ses efforts.

Je me dirigeais d'un pas décidé vers une petite ruelle abritant une boutique un peu secrète. On pouvait y trouver des produits rares, et pour certains même illégaux. Mon visage n'était pas vraiment connu du bas peuple, j'avais donc peu de chances de me faire repérer par les traînes misères et autres malandrins. Arrivée à l'angle de la rue, j’aperçus une silhouette qui me semblait familière. En m'approchant je ne put retenir un hoquet de surprise. Un large sourire s'afficha sur mes lèvres. La première fois que j'avais vu la jeune fille, elle était lavandière au palais, mais à en juger par sa tenue, c'était loin d'être le cas dans la réalité.

- Mademoiselle Salandrel, qu'elle agréable surprise !

J'avais toujours sur moi une dague, au cas où les choses tourneraient mal. Mais j'osais espérer que la demoiselle n'allait pas me filer entre les doigts. Finalement mon envie de la garder à mon service se faisait encore plus pressante. Elle avait des talents cachés, j'en étais maintenant certaine. A savoir maintenant lesquels...






_________________
Artémis Salandrel
Voleuse
Messages : 61
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 14
Localisation : France
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Une rencontre au mauvais endroit, au mauvais moment suffit à déchirer un masque.
Feat Galicia Merlina
 UNE RENCONTRE AU MAUVAIS ENDROIT, AU MAUVAIS MOMENT SUFFIT À DÉCHIRER UN MASQUE
Artémis n'avait aucunes difficultés à localiser les personnes avec avec qui elle souhaitait s'entretenir. En revanche c'était plus compliqué pour ces dernières de dénicher l'ombre parmi les ombres. Les rues des bas quartiers n'avaient plus de secret pour la voleuse qu connaissait milles et unes planques et ne dormais jamais bien longtemps au même endroit. Source de revenus et d'informations intarissable, la foule la dissimulait aux yeux de tous bien que la jeune fille n'ait pas besoin de capuchon, une fois loin du flot de personnes pour garder l’anonymat.


   C'est pourquoi la voleuse quitta la boutique sereine non sans avoir vérifié au préalable qu'elle n'était pas suivie. Elle n'avait rien aperçut non plus de suspect en entrant et en sortant de la boutique. Ainsi, quand une voix bien trop reconnaissable s'imposa à elle, un léger sursaut lui échappa. Les doigts d'une main suffisaient à compter le nombre de fois ou elle s'était laissé surprendre ces cinq dernières années. Dans ces cas là, il lui avait été difficile de croire au hasard, alors quand la personne qu'elle croisait avait plus sa place au palais ou dans les sanctuaires que là où elle était actuellement, la voleuse n'accordait plus aucun crédit à la coïncidence. 


  Artémis maudit son manque de vigilance, mais le mal était fait : la haute prêtresse et première conseillère du roi, Galicia Merlina venait de lui adresser la parole. Pour ne rien arranger, cette dernière n'avait pas oublié le nom de la jeune fille et semblait bien décidée à en apprendre plus.


- Curieuse coïncidence n'est-ce pas ? J'ai appris avec surprise, que la haute prêtresse donnait de son temps au personnel du château, mais j'ignorais qu'elle prenait la peine de retenir leur nom.
 
  La jeune voleuse était parvenue à garder un peu de retenue et à laisser sa main à distance respectable de la rapière qu'elle avait à la ceinture. Certes, elle détestait être surprise mais si se rapprocher de la noble n'était pas dans ses objectifs pour l'instant, s'en faire une ennemie n'était pas non plus dans ses projets. D'autant plus que la curiosité de cette dernière n'avait pas échappé à la lavandière d'un jour. 
 
 

code by Silver Lungs
Gaelicia Merlina
Maîtresse suprême
Messages : 104
Date d'inscription : 03/01/2016
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Une rencontre au mauvais endroit, au mauvais moment suffit à déchirer un masque.





Une rencontre au mauvais endroit...


Feat Artémis Salandrel



Un sourire satisfait se dessina sur mon visage. Je l'avais surprise et pas dans le meilleur endroit. Il était clair pour moi maintenant qu'elle n'était pas une lavandière. La tenue qu'elle portait pouvait passer partout dans ce quartier de la ville. La rapière qu'elle portait à la ceinture indiquait qu'elle savait sans nul doute manier les armes. J'étais de plus en plus curieuse de savoir qui pouvait réellement être cette jeune fille. Sans se départir de son courage, elle me répondit, non sans y lancer une pointe d'ironie. Elle n'avait pas froid aux yeux, ou elle savait très bien que je ne risquais pas de provoquer un scandale au milieu de la rue.

Très peu de personnes dans ce quartier pouvait connaître mon visage. Même si nombre d'entre eux allaient prier Zorgon, je ne me présentais pas devant le petit peuple. Je pouvais donc aller et venir à ma guise. Mais cette rencontre, même si elle avait tout pour me plaire, pouvait révéler ma couverture. Cela je n'en avais vraiment pas envie. Mais maintenant que la demoiselle était sous mon nez, il fallait bien que je découvre qui elle était en réalité. Je n'avais pas envie de jouer les plus fines, autant aller droit au but.

- Je ne m'intéresse qu'aux personnes qui sont digne d'intérêt, mademoiselle. Il semblerait que j'ai visé juste la première fois que je vous ai vu. Dites moi, mademoiselle Salandrel, vous n'êtes pas lavandière, n'est ce pas ?

Je n'avais pas d'armes sur moi, du moins pas une arme aussi pratique que la sienne. J'avais toujours une dague à portée de main, mais j'aurais du mal à avoir le dessus si elle décidait de m'attaquer de sa rapière. Mais ce que j'avais et qu'elle ne possédait pas à coup sûr, c'était de la magie. Je n'avais pas besoin de la menacer, je la croyais bien assez intelligente pour éviter de me contrarier. S'il y avait bien quelque chose que ma réputation apportait de bon, c'était ça. Les gens savaient parfaitement à quoi s'en tenir avec moi.






_________________
Artémis Salandrel
Voleuse
Messages : 61
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 14
Localisation : France
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Une rencontre au mauvais endroit, au mauvais moment suffit à déchirer un masque.
Feat Galicia Merlina
 UNE RENCONTRE AU MAUVAIS ENDROIT, AU MAUVAIS MOMENT SUFFIT À DÉCHIRER UN MASQUE
Fuir? Nul besoin de courir ou d'escalader un mur comme Artémis avait du le faire les rares fois ou elle avait du se résigner à choisir cette option peu glorieuse. S’effacer dans la foule ne serait qu'un jeu d'enfant. Elle ne laisserait rien derrière elle, sinon un simple souvenir mais c'était déjà trop. Si elle fuyait, sa fierté en prendrait un coup et la voleuse pourrait dire adieu à sa couverture parmi les plus riches de la capitale. Il était inenvisageable de fuir face à une personne aussi influence que Galicia Merlina surtout qu’en elle en savait déjà bien trop.

 
  La jeune fille avait également bien vite abandonnée la deuxième solution qui lui était venue à l’esprit. Elle avait laissé son poignard à la braconnière rencontrée quelques jours plus tôt en foret et le remplacer n’avait pas été dans ses priorités. Même si la jeune fille avait eu sa courte lame, il lui aurait été bien difficile de l’enfoncer dans le ventre de la prêtresse sans se mettre en danger plus que nécessaire. Il lui restait bien entendue sa rapière mais la voleuse était prête à parier que la prêtresse cachait sous sa cape un assortiment d’armes aussi discrètes qu’efficaces. Après tous elle avait les moyens de s’en procurer, et on ne savait jamais sur qui on allait tomber dans ses ruelles, mieux valait savoir se défendre. Et, dans l’hypothèse où la jeune femme n’avait pas des gardes parmi les passants et qu’elle soit dans l’impossibilité de se défendre, il lui suffirait d’abaisser son capuchon pour que l’un des fidèles de Zorgon reconnaisse la Haute prêtresse et que celle-ci se retrouve avec une armée d’ignorant à sa disposition.
 
A en juger par le sourire qu’elle laissait apercevoir malgré son capuchon, cette dernière était parfaitement consciente de ne courir aucun danger et poursuivit les investigations qu’elle avait commencé lors de leur première rencontre. Elle ne s’embarrassa pas de civilité mais trouva quand même le moyen de poser une question dont la réponse s’affichait sous ses yeux.
 
Un brin agacé par cette interrogation on ne peut plus inutile, Artémis se remis en marche au rythme des gens avant de lui répondre. Elle se dirigea vers une rue qui, sans être envahie par la foule n’attirait pas les curieux. En effet, une gamine armée et une silhouette encapuchonnée discutant au milieu de la rue ne passaient pas inaperçues. La boutique dont elle sortait ne se trouvait qu’à quelques mettre et les prix bas qu’elle obtenait généralement était justifiés en partie par sa discrétion.
 
-         Vous n’avez pas besoin de ma confirmation pour savoir ce que je ne suis pas. J’ai mieux à faire que de nettoyer les caprices des nobles. 
 
La conseillère du roi pouvait prendre ces paroles comme une provocation mais c’était juste pour la jeune voleuse, l’occasion de lui dire qu’elle n’avait pas changé d’avis. Elle n’avait pas l’intention d’accepter la précédente proposition d’emplois de la noble.
 

code by Silver Lungs
Gaelicia Merlina
Maîtresse suprême
Messages : 104
Date d'inscription : 03/01/2016
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Une rencontre au mauvais endroit, au mauvais moment suffit à déchirer un masque.





Une rencontre au mauvais endroit...


Feat Artémis Salandrel



C'est qu'en plus la demoiselle avait son petit caractère. Je n'étais pas contre les personnes qui me tenaient tête, elles étaient tellement rare. Il y avait Edwina, qui se faisait un malin plaisir d'être méprisante et maintenant Artémis qui n'avait pas sans langue dans sa poche. Si je n'avais pas été au beau milieu d'une foule, j'en aurais presque applaudi de contentement. Je la suivit à l'écart, dans une petite ruelle peu passante. Si elle avait l'intention de me poignarder en douce, elle risquait d'être rapidement déçue. Même si je n'avais pas une forme athlétique, j'avais tout de même d'autres talents.

Bon il était clair que je n'avais pas besoin de tourner autour du pot avec elle. Il valait mieux que je sois franche et directe. J'essayais toujours de ménager mes effets, surtout quand les auditeurs étaient jeunes et naïfs. Mais je n'avais pas besoin de me faire d'illusions, Artémis était peut-être jeune, mais elle était loin d'être naïve. L'avoir à mon service aurait été tellement bénéfique, mais il semblait que la demoiselle était loin d'être d'accord. C'était un talent gâché, quel dommage.

- Je vois... Il est clair que vous être nettement moins agréable sur votre territoire ma chère. Je ne vais donc pas me montrer courtoise. Je ne répèterai pas ma question deux fois, qui êtes vous mademoiselle Salandrel ?

Mes yeux prirent une légère coloration dorée. Il en était toujours ainsi qu'en j'usais de mes dons. Tout le monde pensait que j'étais une manipulatrice, mais je n'avais pas besoin de l'être. J'avais un don de persuasion assez dévellopé. Les personnes qui croisaient mon regard ne pouvaient s'empêcher d'obéir. Bien sûr plus une personne avait un fort mental, plus il était difficile pour moi de lui faire dire ce que je voulais. Mais Artémis n'avait aucun don pour la magie, j'avais une chance de pouvoir lui arracher quelques secrets. Quand elle s'en rendrait compte elle n'allait certainement pas apprécier.

Le fait que nous étions dans une ruelle peut fréquentée m'arrangeait beaucoup. Sous ma capuche, mon regard commençait à briller doucement. Bien que j'admirais sa franchise, je ne pouvais pas laisser une forte tête me parler de la sorte.

- Je sens que nous allons avoir beaucoup de choses à nous dire mademoiselle...







_________________
Artémis Salandrel
Voleuse
Messages : 61
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 14
Localisation : France
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Une rencontre au mauvais endroit, au mauvais moment suffit à déchirer un masque.
<
Feat Gaelicia MERLINA
 

Une rencontre au mauvais endroit, au mauvais moment suffit à déchirer un masque
Quand l’orpheline avait été en mesure de comprendre et d’interpréter le mépris et parfois, rarement, la compassion, dont on lui faisait part, sa fierté avait prit le dessus et la gamine n’avait pas tardé à dégainer les seules armes en sa possession : Sa témérité, sa vitesse, et surtout les premières d’entre toute, son arrogance et sa témérité. Bien sur, à cette époque, Artémis n’avait que ce que la nature avait bien voulu lui donner et ses maigres exploits à vanter mais pendant ces années d’innocences, c’était sa force. A présent, ses vêtements de servante l'avait fait paraître un peu plus humble qu’elle ne l’était derrière son masque. Cependant, quand ce dernier se révélait inutile, elle s’en débarrassait purement et simplement pour que son interlocuteur voie la personne à qui il avait affaire.
 
  Comme l’avait si bien deviné Galicia, elle était maître des lieux. La voleuse avait su apprivoiser les façades des maisons qui lui offraient à présent plus de prises qu'il n'en fallait pour atteindre les toits. Les irrégularités de la route ne l'avaient pas empêché bien longtemps de cavaler dans la rue quand la prudence n’avait pas été au rendez-vous. Certes, Artémis avait passé neuf ans entre les murs d’un orphelinat et pouvait se vanter de connaître un bon nombre des passages secrets du château mais la rue c’était son territoire.
 
  L’agacement de la jeune fille face à la perte de temps était contagieux et la prêtresse ne s’était pas fait prier pour reformuler sa question un peu plus explicitement. Cependant, elle n’aurait pas pu être plus vague et offrir un plus large choix de réponse à son interlocutrice. 
 
Qui était-elle ou plutôt comment répondre aux attentes de la noble sans trop en révéler ? Offrir son passé sur un plateau d’argent, c’était le lot des idiots et Artémis n’en faisait visiblement pas parti. Quoi que, provoquer la Haute prêtresse et la conseillère du roi n’ai pas été très intelligent, ni surtout très prudent.
 
-          Lavandière, serveuse, duch…esse... ce dernier mot lui avait échappé, il ne lui resterait plus qu’a espérer que Galicia ne relève pas. Une personne qui sait saisir les occasions quand elles se présentent mais ne prête allégeance à personne d’autre qu’elle-même. Pas même à Zorgon à qui je n’accorde aucun crédit préférant agir par moi-même.
 
Pendant qu’elle parlait, Artémis n’avait pas pu s’empêcher de légèrement lever les yeux pour les plonger dans ceux de son interlocutrice qui la dominait de quelques pouces. Ceux-ci se révélaient être d’une couleur anormalement claire et brillante, presque or. Son instinct l’avait poussé à détourner les yeux, mais pour une fois, sa fierté bien trop importante pour la voir baisser les yeux, la voleuse ne l’avait pas suivit. Et elle aurait sans doutes dû. Artémis en avait trop dit. C’était certain. Sa langue avait devancé sa pensée et les dernières paroles de la prêtresse n’étaient pas là pour la rassurer. Il se passait quelques chose d’étrange. Malgré cela, fidèle à elle-même, aussi déterminée que bornée, Artémis ne lâcha pas son interlocutrice du regard.


code by Silver Lungs





Spoiler:
 
Gaelicia Merlina
Maîtresse suprême
Messages : 104
Date d'inscription : 03/01/2016
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Une rencontre au mauvais endroit, au mauvais moment suffit à déchirer un masque.





Une rencontre au mauvais endroit...


Feat Artémis Salandrel



Une forte tête et un esprit habile, le défit n'en était que plus intéressant. Je ne deviendrais certainement pas la meilleure amie d'Artémis, mais pour le moment je sentais qu'il valait mieux que je la compte parmi mes amis que le contraire. Je n'allais pas la forcer à révéler ce qu'elle ne voulait pas et il semblerait que la réticence dont elle faisait preuve soit justifiée. Je pourrais très bien mener mon enquête sur elle plus tard, j'avais bien assez d'espions au palais pour cela. Ce qui m'intriguais le plus, c'était la dernière partie de la phrase, qu'elle avait essayé de retenir sans vraiment le pouvoir.

J'aurais très bien put lui tirer les vers du nez sans trop de problèmes. S'il y avait bien une chose dont j'étais certaine, c'était qu'elle n'avait aucun don magique. Les sorciers et magiciens me donnaient plus de fils à retordre. Je laissais tomber quelques instants mes pouvoirs, je voulais lui parler en face à face, d'égale à égale. Elle avait sans nul doute compris ce que je venais de faire et maintenant elle savait aussi que je pouvais lui faire révéler ce que je voulais, il suffisait d'y mettre plus de pouvoir.

- Mademoiselle Salandrel, soyons claire, j'ai les moyens de vous faire parler, que vous le vouliez ou non. Je vais être fair play et vous laisser la chance de vous exprimer par vous même. Vous avez un don, et pas seulement pour la course, alors crachez le morceau !

Je n'avais certainement pas le don pour le maniement des armes, mais je savais me débrouiller avec une dague. Si la demoiselle me sautait dessus, je saurais esquiver. Même si nous étions dans un coin tranquille, j'espérais qu'elle ne se lancerait pas dans un combat. Elle était jeune et vive, mais j'avais l'expérience et le pouvoir de mon côté. Je la croyais cependant assez intelligente pour s'en rendre compte par elle même. Son petit air arrogant et son défi contre Zorgon me fit intérieurement rire. Si elle savait seulement ce que nous pouvions lui offrir, jamais elle n'irait contre la religion.

- Tenez mieux votre langue, le blasphème est puni de mort, tachez de ne pas l'oublier !







_________________
Artémis Salandrel
Voleuse
Messages : 61
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 14
Localisation : France
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Une rencontre au mauvais endroit, au mauvais moment suffit à déchirer un masque.
<
Feat Gaelicia MERLINA
 

Une rencontre au mauvais endroit, au mauvais moment suffit à déchirer un masque
A l’orphelinat, Artémis n’avait jamais été de ceux qui se faisaient sans cesse battre pour cause de bavardage. Les années qui avaient suivi lui avaient confirmés que savoir tenir sa langue n’était pas une mauvaise chose et la jeune fille avait gardé cette bonne habitude. Bien que la tentation de révéler toutes ses capacités au grand jour soit bien présente, encouragée par son orgueil, elle avait toujours su y résister et personne n’avait jamais su plus qu’il ne lui était nécessaire de savoir. 

  Malheureusement pour elle, ce temps se révélait révolu depuis qu’elle avait croisé le chemin de la fameuse exception qui confirme la règle : Galicia Merlina. Avec toute la volonté du monde elle n’aurait pas été capable de retenir ses paroles. La voleuse aurait peut-être pu gagner un peu de temps, mais elle aurait finit par parler. Il y avait des choses contre lesquels ses talents comme les nommaient son interlocutrice, étaient sans effet. La magie en faisait partie. Des trois options qu’elle pensait avoir une utilité raisonnable quelques minutes plus tôt, la voleuse avait rayé la conversation de la liste, si leur dialogue n’était productif que pour son interlocutrice.

   Se refusant à fuir, la jeune fille en avait conclu qu’il ne lui restait plus qu’à attaquer quand sa cible mit fin à son envoûtement. Elle avait sans-doutes compris que se retrouver avec une lame effilée dans le ventre n’était clairement profitable ni à l’une, ni à l’autre. La menace était cependant toujours là et la prêtresse ne se priva pas de lui rappeler avant de préciser sa question. La voleuse pensa qu’elle avait eu beaucoup de chance que la précédente question n’ai pas été aussi précise car cette dernière aurait sans doutes fait beaucoup plus de dégâts
 
   Une fois n’est pas coutume, Artémis fit preuve de prudence et attendit que les yeux de son interlocutrice eurent repris une teinte un peu plus commune pour oser ouvrir la bouche.
 
- Si vous pensez à des dons magiques, je vais grandement vous décevoir mais il est vrai que je ne suis pas non plus sans ressources. Changer d’apparence est un jeu d’enfant pour moi bien que j’ai encore quelques amélioration à apporter à mon déguisement de lavandière.
 
   La voleuse avait beaucoup parlé pour ne rien dire et en était consciente. Il en faudrait plus pour satisfaire la curiosité de la conseillère du roi.
 
- J’apprends relativement vite, je suis débrouillarde et si vous considérez l’intelligence comme un talent au même titre que la course, je suis d’ailleurs curieuse de savoir comment vous en êtes parvenue à une telle conclusion, alors oui je suis talentueuse en ça aussi.
 
   Elle en avait assez dit pour l’instant, la suite dépendrait de comment réagirait son interlocutrice. Si cette dernière pouvait percevoir les mensonges, cela ne posait aucun problèmes pour l'instant à la voleuse. Elle ne considérait pas ses facilités à dérober en un talent : c’était la combinaison de toutes ses aptitudes et bien d’autres encore qui lui offrait autant de facilité dans ce domaine.
 
   Les propos qui suivirent n’arrachèrent qu’un simple et imperceptible hochement de tête de gauche à droite à la voleuse. Elle était parvenue à garder ses deux mains au poignet, rester en vie ne devrait pas être très compliqué.

code by Silver Lungs
Gaelicia Merlina
Maîtresse suprême
Messages : 104
Date d'inscription : 03/01/2016
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Une rencontre au mauvais endroit, au mauvais moment suffit à déchirer un masque.





Une rencontre au mauvais endroit...


Feat Artémis Salandrel



Je savais pertinemment qu'elle n'avait aucun don pour la magie. C'était quelque chose que je pouvais détecter au premier regard. Je ne savais pas pourquoi, quand je l'avais croisé dans les couloirs du palais, elle m'avait fait une si forte impression. Tout ce que je savais, c'est qu'elle cachait bien son jeu. Encore une fois, mon intuition ne m'avait pas trompée. Même si nous restions à couteaux tirés, nous décidâmes d'en rester seulement à une conversation courtoise. C'était mieux ainsi, je n'avais vraiment pas envie d'étaler mes talents d'escrimeuse en pleine rue.

Ce qu'elle dit ensuite m'intrigua. Effectivement, si son visage n'avait pas changé d'un pouce, son apparence était totalement différente. Il semblait qu'il lui était très simple d'endosser n'importe quel rôle. C'était un don qui n'était pas donné à tout le monde. Je le notais quelque part dans ma tête, cette information pourrait bien me servir un jour. Mais pour le moment, elle répondait à mes questions, sans trop entrer dans les détails. Je n'étais pas mesquine au point de l'y forcer, ce qu'elle me révélait suffisait amplement. Je la toisais du regard, un petit sourire aux lèvres.

- Je vous assure qu'il était en tout point parfait, je m'y suis laissée prendre. Une question me brûle les lèvres mademoiselle Salandrel, vendez-vous vos talents aux personnes susceptibles d'y être intéressées ?

Même si elle ne m'inspirait guère confiance, il fallait avouer que ses petits tours de passe passe pouvaient m'être fort utiles. J'avais quelque mission à confier à des personnes discrète et il était difficile de bien s'entourer de nos jours. Elle était jeune, elle savait se fondre dans le décors, pour moi c'était vraiment parfait. Maintenant elle pouvait tout aussi bien refuser, comme la dernière fois. Mais l'appât du gain suffirait peut être à la convaincre. Elle savait pertinemment que j'avais de quoi la payer grassement.

Je ne doutais pas un seul instant de son intelligence. C'est cette petite lueur dans son regard qui m'avait fait dire qu'elle n'était pas seulement ce qu'elle prétendait être. C'était difficile à expliquer, comment mettre des mots sur une intuition. J'aurais tout aussi bien put ne pas lui répondre, après tout je n'étais engagée en rien auprès d'elle. Même si l'on me reprochait beaucoup de choses, j'avais toujours été directe, et je ne comptais pas changer mes habitudes.

- Il y a quelque chose dans votre regard mademoiselle, je ne saurais mettre un nom dessus, mais c'est cela qui m'a fait penser que vous étiez loin d'être une simple lavandière. Pour ce qui est de l'intelligence, effectivement c'est un don précieux qu'il faut cultiver. Rare sont les personnes qui le sont assez pour éveiller mon intérêt.

Ceci étant dit, je n'avais pas grand chose à ajouter. Il fallait seulement que je connaisse la réponse à ma proposition. Je n'étais pas habituée à ce qu'on m'oppose un refus, et encore moins à ce qu'on le fasse deux fois. J'espérais donc qu'elle serait assez intelligente pour comprendre l'avantage qu'elle pourrait tirer de notre collaboration.







_________________
Artémis Salandrel
Voleuse
Messages : 61
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 14
Localisation : France
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Une rencontre au mauvais endroit, au mauvais moment suffit à déchirer un masque.
Feat Galicia Merlina
 UNE RENCONTRE AU MAUVAIS ENDROIT, AU MAUVAIS MOMENT SUFFIT À DÉCHIRER UN MASQUE
Ainsi, Galicia affirmait que le déguisement de lavandière de l'adolescente n'avait aucun défaut. Elle s'y était même soit-disant laisser prendre. Les flatteries de la sorte étaient rares et la concernée aurait pu s'y laisser prendre si elle n'avait pas été aussi méfiante et un poil perfectionniste. Quoi que la prêtresse puisse prétendre, le simple fait que son regard se soit posé sur son visage plus longtemps que nécessaire était en soit un défaut à son déguisement. Dans le meilleur des cas, la conseillère du roi n'avait pas vu une simple lavandière sans intérêt, mais une lavandière énigmatique. C'était déjà trop. Si la voleuse n'avait pas été en repérage et avait eu sa récolte avec elle, la situation aurait été bien différente, et pas à son avantage. La voleuse avait de quoi être fière de la plupart de ses rôles, mais celui de lavandière était à revoir, bien qu’elle n'ai pas dans l'intention de l'endosser de sitôt.
 
  Ce compliment n'eu sans doutes pas l'effet escompté auprès de la voleuse mais les paroles qui suivirent furent sans doutes bien plus efficaces. Artémis ne pu s’empêcher d’afficher un léger sourire de fierté. Il fallait croire que la prêtresse n'avait pu s’empêcher de revenir sur sa parole de ne pas réitérer sa proposition qui devenait de plus en plus tentante. Artémis avait beau avoir de nombreux talents et savoir tirer avantage dans les négociations la plupart du temps, elle était encore bien jeune et elle avait encore beaucoup de lacune, notamment son orgueil qui n'attendait que d'être flatté à juste titre. 
 
  D'un coté, la tentation de se laisser désirer une fois de plus était tentante, sa témérité et son ego surdimensionné l’empêchant de prendre au sérieux les risques qu'elle prenait en usant de la patience de la conseillère du roi, de l'autre, elle ne pouvait s’empêcher de penser à ce qu'elle avait à gagner en rendant quelques services Galicia. N'était-ce pas ce qu'elle avait souhaité depuis toute petite : prouver au monde qu'elle était capable de tous le réduire en poussière si elle le voulait. A tout ses pour et ces contre, se mêlaient son mépris pour tout ce qui approchait de près ou de loin à la religion et ne rendait pas situation plus facile. 
                  
-         Il faut bien rendre quelques services pour s’entourer des bonnes personnes et je suis pour l’instant comblée. Qu’avez vous à m’offrir de plus ?
 
  Ses paroles n’étaient pas totalement sincères, elle en voulait toujours plus. Mais si l’adolescente était si douée que le laisser entendre la prêtresse, alors cette dernière ni verrait que du feu à moins qu’elle n’ai un moyen peu traditionnel, magique peut-être de découvrir les mensonges ce qui n’aurait pas été très étonnant. La prêtresse avait beaucoup de ressources et en entendant ses dernières paroles, il n’était pas difficile de comprendre comment elle avait fait pour gagner sa place.
 

code by Silver Lungs
Gaelicia Merlina
Maîtresse suprême
Messages : 104
Date d'inscription : 03/01/2016
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Une rencontre au mauvais endroit, au mauvais moment suffit à déchirer un masque.





Une rencontre au mauvais endroit...


Feat Artémis Salandrel



La pauvre petite ne savait certainement pas ce que je pouvais lui offrir. Le Dieu Zorgon pouvait tout vous donner, mais aussi tout vous prendre, et bien plus que votre vie, il possédait votre âme. Beaucoup de gens qui avaient fui la religion ou du moins qui faisaient bien moins attention, ne savaient pas ce qu'ils pouvaient perdre. C'était mon devoir, ainsi qu'aux autres nombreux prêtres, de ramener nos brebis égarée dans le droit chemin. J'étais quelqu'un de haut placé, et comme elle je n'étais parti de rien. J'avais tout à lui offrir, mais sa jeunesse et sa vanité la rendaient aveugle.

Je n'étais pas du genre à proposer deux fois la même chose. Je lui faisais une fleur, et ma patience avait ses limites. J'avais besoin de ses talents, car dans mon travail, il y avait certaines choses que je ne pouvais pas faire moi même. Le roi pensait que j'étais quelqu'un de pieu et recommandable, et je préférais que cela reste ainsi. Il fallait bien entendu que je teste les capacités de la jeune fille, je ne pouvais pas me fier à elle. De plus, j'avais beau savoir qu'il y avait chez elle quelque chose de particulier, je ne savais toujours pas ce qu'il en était. Certes, elle savait se dissimuler dans la foule, passer pour ce qu'elle n'était pas. Mais il devait y avoir autre chose, si comme elle le prétendait, elle pouvait s'entourer de personnes d'influence.

- Je peux tout vous offrir mademoiselle, tout et bien plus. Mais si votre situation actuelle vous comble, que pourrais-je vous offrir d'autre ? Sachez cependant que mon offre vous ouvrirait certainement des portes qui ne vous sont pas accessibles pour le moment.

Même s'il semblait qu'elle ai accès au château assez facilement, elle ne devait pas pouvoir se déplacer partout à son aise. Elle avait beau pouvoir enfiler son costume de lavandière, cela n'ouvrait pas toutes les portes. La discussion n'allait pas durer longtemps sur le ton de la courtoisie feinte. Il faudrait qu'elle prenne rapidement une décision, qu'elle soit négative ou positive. Si jamais elle refusait encore mon offre, je me débrouillerai pour qu'elle n'ai plus jamais accès au moindre centimètre carré du palais.







_________________
Artémis Salandrel
Voleuse
Messages : 61
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 14
Localisation : France
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Une rencontre au mauvais endroit, au mauvais moment suffit à déchirer un masque.
Feat Galicia Merlina
 UNE RENCONTRE AU MAUVAIS ENDROIT, AU MAUVAIS MOMENT SUFFIT À DÉCHIRER UN MASQUE
Si elle n'avait généralement aucun problème à paraître plus sure d'elle qu'elle ne l'était, bien qu'elle en ait rarement besoin, la voleuse avait toujours eu des difficultés pour incarner l’indécision sans tomber dans la démesure. Pourquoi ? Parce que cet état ne lui correspondait pas et que les rares fois ou elle s'était retrouvée dans cette situation désagréable de ne pas savoir quoi faire étaient trop anciennes pour qu'elle en eut gardé des souvenirs nets. Décidée et terriblement têtue, Artémis avait toujours considéré le doute comme une faiblesse, comme la conséquence du manque de volonté mais il semblait qu'elle se soit trompée, du moins, en ce qui concerne la volonté. La voleuse savait ce qu'elle voulait et ce, depuis son plus jeune âge. Ce à quoi elle aspirait pouvait prendre de nombreuses formes et de nombreux chemins étaient possibles pour y parvenir mais son sens de réflexions était le même depuis qu'elle avait décidé d'inspirer l'admiration plus que le mépris.


  Cependant, si elle avait toujours voulu s'imposer, il y avait des choses qu'elle n'était pas sure d'être prête à faire pour obtenir le Graal, elle s'en rendait compte à présent et c'était la source de son indécision. La conversation se révélait en faite à une seule idée, une seule question qui venait seulement d'être abordé et ce n'était pas dans ses habitudes de tourner autour du pot pour au final parler. Inconsciemment, elle avait prolongé cette discutions le plus longtemps possible en prenant milles et un détour, ce qui habituellement l'agaçait au plus au point et pendant ces longues minutes elle avait, sans vraiment s'en rendre compte, tenté de remettre ses idées et ses convictions en place. Manipulée par son propre cerveau. Le doute était peut-être une force, même si la jeune fille était bien incapable de le reconnaître y compris dans le silence de sa conscience. Si la conversation avait débuté par le renouvellement de la proposition de la prêtresse, sa réponse aurait pu être tout autre.
 
- Je ne suis pas curieuse au point de vous demander dans quel but avez vous besoins de d’une personne comme moi mais j’aimerais avoir une idée un peu plus précise de ce que vous attendez d'une personne comme moi.
 
  Cette dernière question n’était pas destinée à gagner du temps. Non il semblait que la voleuse soit prête à rendre des services à la haute prêtresse mais encore fallait-il qu'elle sache en quoi consistait-ils.
 
code by Silver Lungs
Gaelicia Merlina
Maîtresse suprême
Messages : 104
Date d'inscription : 03/01/2016
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Une rencontre au mauvais endroit, au mauvais moment suffit à déchirer un masque.





Une rencontre au mauvais endroit...


Feat Artémis Salandrel



Il y avait plein de choses que je pouvais attendre d'une jeune fille comme elle. Depuis que l'ordre des séraphins avait été crée, j'avais perdu pas mal de poids. Les espions de Lauren étaient partout et savaient tout ce qu'il y avait à savoir. Mais qui aurait put se douter qu'une jeune fille comme Artémis était une espionne. Elle entrait au palais comme elle le voulait semblait-il. Si elle était si douée pour se déguiser, elle n'aurait aucun mal à prendre certains rôles. Elle ne pourrait bien évidemment pas se mêler aux séraphins, Lauren était bien trop malin. Mais les bruits de couloirs étaient toujours intéressants à connaître. Il était certains qu'Artémis pourrait remplir ce rôle à merveille.

Elle semblait réticente à l'idée de travailler pour moi. Pourtant elle ne pouvait pas se douter de ce que j'étais prête à lui offrir en retour. Il fallait donc maintenant que je l'attire dans mes filets, mais il fallait que je m'y prenne avec beaucoup de subtilité. Je n'avais pas envie qu'elle se méfie trop de moi, du moins pas plus que ce qu'elle ne le devait.

- Vous êtes douée pour vous fondre dans la masse, surtout dans la masse des servantes du palais semble t'il. J'aime connaître les petits secrets, tous ceux qui peuvent être utiles. J'aimerais que vous soyez mes oreilles. Bien entendu cela se monnaye, et vous serez rémunérée grassement.

La chance que j'avais, en tant que prêtresse, mais aussi en tant que conseillère, était de disposer de richesses personnelles plutôt considérables. Si je ne dépensais pas mon argent en robes de parades ou en bijoux et autres frivolités. Je le gardais précieusement pour ce genre de choses. Je pouvais le dépenser aussi pour des ingrédients alchimiques très couteux, mais pour le moment je ne m'étais pas lancée dans de grosses dépenses.






_________________
Artémis Salandrel
Voleuse
Messages : 61
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 14
Localisation : France
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Une rencontre au mauvais endroit, au mauvais moment suffit à déchirer un masque.
Feat Galicia Merlina
 UNE RENCONTRE AU MAUVAIS ENDROIT, AU MAUVAIS MOMENT SUFFIT À DÉCHIRER UN MASQUE
Artémis avait beau savoir se glisser dans la peau des serviteurs du palais, ces derniers étant tellement prévisibles, elle n'y était pas pour autant dans son élément. Si elle avait quitté l'orphelinat, c'était justement pour cesser d'effectuer les corvées qu'on lui imposait.  Recevoir des ordres et servir mettaient à mal sa fierté, même si dans le fond, il n'y avait aucune honte à travailler pour vivre. Servir la haute noblesse était un privilège pour nombre d'employés mais la voleuse ne voyait de différence entre nettoyer les vêtements des comtesses et ceux du roi, le salaire en était le même et la besogne restait la même. Mais c'était loin de n'être qu'une histoire de prix qui la rebutait à accepter, la prêtresse pouvait lui offrir beaucoup d'argents. En acceptant d'être à plein temps au palais, elle sacrifiait l'anonymat et l'indépendance dont elle profitait depuis maintenant plus de 4 ans.
            
- Trouvez-moi un poste moins désagréable et prenant que celui de lavandière et je serais susceptible d'accepter votre proposition. 
 
Plus confiante qu’elle n’aurait certainement du l’être, la voleuse transpirait l'insolence. A tenir des propos aussi impertinents à la haute prêtresse et première conseillère du roi, elle n’avait pas froid aux yeux. Seulement, elle n’avait plus grand chose à cacher de sa véritable personnalité à la femme avec qui elle conversait et c’était tellement peu courant qu’elle ne s’en privait pas. Mais ce n’était pas la seule raison de ces affronts, si elle prenait des risques, c’était pour s’assurer un certain confort. Si cette tache pouvait lui en apporter beaucoup, les inconvénients ne lui avaient pas échappé et elle avait bien l’intention de s’assurer d’en retirer plus de points positifs que de désavantages.
 
Beaucoup l’auraient cru folle, s’ils l’avaient vu se comporter de la sorte avec une personne aussi influente que Galicia Merlina mais la jeune fille savait ce qu’elle faisait.
Ce travail ne lui était indispensable, elle ne supportait guère d’être dépendante de quoi ou de qui que ce soit, elle pouvait s’en passer sans problèmes. En revanche, la prêtresse faisait preuve d’une grande insistance pour l’avoir à son service. Les dés, ou plutôt la partie d’échec, le hasard n’ayant pas vraiment sa place, n’était pas encore joués. 
code by Silver Lungs
Gaelicia Merlina
Maîtresse suprême
Messages : 104
Date d'inscription : 03/01/2016
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Une rencontre au mauvais endroit, au mauvais moment suffit à déchirer un masque.





Une rencontre au mauvais endroit...


Feat Artémis Salandrel



Elle avait parfaitement raison d'être exigeante, je n'en attendais pas moins d'elle. Après tout, je n'apprécierais pas non plus d'être la servante d'une de ces nobles sans cervelle qui logeait au palais. Mais comment lui trouver un poste de moindre importance, qui lui permettrait tout de même de naviguer à sa guise dans le palais. Elle était jeune, elle ne pouvait donc pas occuper des postes à responsabilité. Je ne savais même pas si elle était capable de lire ou d'écrire, ce dont je doutais beaucoup. La confier à une noble comme dame de compagnie n'aurait pas été très avisé non plus. Même si elle savait parfaitement se fondre dans la masse, une fille du peuple ne pouvait pas cacher longtemps qu'elle n'avait pas l'éducation nécessaire.

Je pouvais la prendre à mon service, mais la plupart des gens auraient été très méfiants. Cela semblait plutôt difficile, aux cuisines le travail était autant fastidieux. Je ne pouvais me résoudre à lui trouver un poste sans savoir au préalable ce qu'elle se sentait capable de faire. Après tout, même si je savais qu'elle avait un talent certain, je ne pouvais pas présumer de ses capacités.

- Quel poste serait susceptible de vous convenir ? Je peux très facilement m'arranger pour que vous entriez où vous le souhaitez.

J'avais besoin d'elle, plus qu'elle ne semblait l'imaginer. Il me fallait garder mes marques au pouvoir, je ne pouvais pas me permettre de perdre ma place, pas maintenant. Je devais garder en tête qu'elle pouvait me trahir à tout moment, tout comme pouvait le faire Edwina. J'attendis, un sourire aux lèvres sa réponse.






_________________
Artémis Salandrel
Voleuse
Messages : 61
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 14
Localisation : France
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Une rencontre au mauvais endroit, au mauvais moment suffit à déchirer un masque.
<[/font]
Feat Gaelicia MERLINA

Une rencontre au mauvais endroit, au mauvais moment suffit à déchirer un masque
S i Artémis avait été un homme, il ne lui aurait pas été très difficile de trouver un poste à la mesure de ses capacités, avec ou sans l’aide de la prêtresse. Manier l’épée ne lui avait jamais été bien compliqué. Certes, elle aurait sans doutes mieux su maîtriser sa lame si elle avait eu une formation appropriée mais si le seul critère avait été, le niveau technique, la voleuse aurait pu sans aucun doute obtenir un poste de garde au château, où elle aurait d’ailleurs pu se perfectionner. Malgré toute l'influence dont disposait la haute prêtresse, obtenir ce poste à une jeune adolescente peine sortie de la rue semblait compliqué et s’il elle venait à y parvenir, la discrétion semblait compromise.

 Si la jeune fille voulait se fondre dans la masse et ne pas se faire remarquer par son inexpérience, choisir ce domaine de s’avérerait peu judicieux, ce qui était également le cas de tous ce qui touchait de près ou de loin à l’éducation.  En effet, si on avait obligé Artémis à réciter de nombreuses prières à Zorgon, cela ne voulait en aucun cas dire qu’elle savait les lire et encore moins les retranscrire. Elle n’avait jamais pris le temps d’apprendre à écrire car elle avait toujours su trouver quelqu’un pour lire à sa place quand elle en avait eu besoin. Seulement, si compter sur ses doigts lui avait suffit jusqu'à présent, un poste aussi atypique que fleuriste du roi nécessitait de connaître le nom des plantes et de savoir les lire.

 De nombreux emplois lui étaient donc fermés d’avance et Artémis se refusait effectuer nombreuses autres taches. Elle avait bien mieux à faire que de piquer des tissus à longueur de journée, et si elle en venait à récurer les couverts des nobles, la voleuse n’oserait plus jamais se regarder dans un miroir.

 Non vraiment, la décision à prendre lui était difficile car si lui trouver un travail moins pénible que celui de lavandière semblait dans les capacités de la conseillère du roi, rien n’était moins sur que la jeune fille parvienne à le conserver ou même le souhaite.

 Galicia s’était déjà montrée très patiente pour la convaincre et prier pour qu’elle n’en soit pas venue à bout n’était pas de trop car la voleuse s’autorisa un bon moment de réflexion. Plusieurs minutes s’étaient écoulées quand elle repris la parole.

- Je peux livrer les repas de la cuisines dans les appartements tout en vous rendant service sans soucis.

 Artémis avait dit ce qu’elle avait à dire et il était d’ailleurs temps. Leur longue discussion les avait éloignées du brouhaha de la foule mais les deux interlocutrices quittaient les petites rues à présent et il était temps que leur conversation, aussi intéressante soit elle prenne fin, qu’elle qu’en soit l’issu. Cette rencontre impromptue avait beau lui avoir ouvert des portes, son emploi du temps n’en demeurait pas moins très chargé et la voleuse mettait un point d’honneur à être ponctuelle.

code by Silver Lungs


HJ: Excuse moi pour le temps de réponse excessivement long, je n'ai pas eu le temps de rp ces dernières semaines.
Gaelicia Merlina
Maîtresse suprême
Messages : 104
Date d'inscription : 03/01/2016
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Une rencontre au mauvais endroit, au mauvais moment suffit à déchirer un masque.





Une rencontre au mauvais endroit...


Feat Artémis Salandrel



Les minutes s'étirèrent inlassablement. Ma patience était mise à rude épreuve, mais je savais que cela en vaudrait la peine. Si Lauren avait tous les espions dont il avait besoin, j'avais de mon côté beaucoup moins de personnel à disposition. Certes, tous les prêtres et les soeurs étaient à mon services et savaient recueillir les informations qu'il me fallait. Mais je ne pouvais pas compter sur eux pour avoir des renseignements plutôt sensibles. Il y avait des endroits au palais que seul les serviteurs pouvaient atteindre. Qui irait donc se méfier d'une jeune demoiselle qui accomplissait son travail.

Maintenant il nous fallait trouver ce travail. Quelque chose de peu difficile et peu contraignant. Heureusement la demoiselle avait trouvé ce qui lui convenait. La tâche serait vraiment aisée et il me suffirait de lui faire livrer les repas de certaines dames de la noblesses. Si elle pouvait écouter les conversations, se serait parfait. Mais comme toute chose, elle ne se ferait pas gratuitement. Il fallait maintenant lui demander ce qu'elle voulait en retour. Après tout, elle avait peut être des besoins que je pouvais ignorer.

- Très bien, je vous trouverais cela sans problèmes. Maintenant venons en à l'essentiel, votre rémunération. Je vous laisse définir un montant, ou tout autre chose qui vous ferait plaisir.






_________________
Artémis Salandrel
Voleuse
Messages : 61
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 14
Localisation : France
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Une rencontre au mauvais endroit, au mauvais moment suffit à déchirer un masque.
<[/font]
Feat Gaelicia MERLINA

Une rencontre au mauvais endroit, au mauvais moment suffit à déchirer un masque
La jeune fille n'avait aucun doute quant au fait que le salaire qu'elle pouvait recevoir en livrant les plats des nobles lui suffirait à s'assurer un confort minimal. Il suffisait de savoir se déplacer rapidement d'un endroit à l'autre du château, d’être capable de se faufiler entre les résidents et les serviteurs pressés du château ce qui, en soit, n'était pas bien compliqué, pour elle en tout cas. Les passages secrets qu’elle avait découverts, n’étaient pour la plupart pas assez exigus pour l'empêcher d'y pénétrer les mains pleine. Emprunter ces couloirs pas si secret que ça lui ferait gagner un temps précieux qui pourrait se solder avec un peu de chance,  en pourboires généreux et en commande auprès de nobles toujours plus influents et bavards.

En fait, la principale difficulté n'était pas de conserver ce poste, un jeu d'enfant, mais plutôt d'obtenir cette place convoitée par beaucoup qui n'osait rêver de mieux, ce qui n'était pas le cas de la voleuse. D’après ses dires la Haute prêtresse pouvait lui obtenir cette place sans soucis, évitant, nombre de négociations et marchés difficiles pour trouver mieux que lavandière. C’était l’une des conditions de la voleuse et la conseillère du roi semblait avoir compris que l’orpheline ne se satisferait pas de ce poste et du salaire qui allait avec, appréciable pour beaucoup, mais pas pour la voleuse.

- Les premières informations que je vous livrerai vaudront un sac d’or. Nous verrons par la suite si ce prix est juste.


Pour le moment, la voleuse n’avait aucun services particuliers demander à la prêtresse, l’or n’était jamais de trop. Si une occasion se présentait à elle, elle négocierait simplement les termes du contrat. Cet échanges de bons procédés à venir était bien sympathique mais pas indispensable. Si Artémis n’avait pas été assez claire sur ce point aujourd'hui, le rappeler lors de leur prochaine entrevu ne lui poserait aucun souci.

- Les bruits sont nombreux au château comme en ville, vous avez certains potins de prédilection je présume.


code by Silver Lungs
Gaelicia Merlina
Maîtresse suprême
Messages : 104
Date d'inscription : 03/01/2016
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Une rencontre au mauvais endroit, au mauvais moment suffit à déchirer un masque.





Une rencontre au mauvais endroit...


Feat Artémis Salandrel



Le prix qu'elle exigeait était correct, j'avais largement de quoi la rémunérer pour ses services. Si pour le moment l'or l'intéressait plus qu'autre chose, cela me convenait. Bien évidemment, je ne me promenais pas dans les bas quartier avec un sac d'or sur moi. Même si j'étais parfois téméraire je n'étais pas stupide non plus. Je l'invitais donc, d'un signe de tête à me suivre vers le temple. Elle pourrait m'attendre à l'extérieur si elle avait trop peur que je lui tende un piège. Mais elle semblait bien assez intelligente pour savoir que cela n'en était pas un. Tout en marchant le long de ruelles sombres, je lui exposais ce que j'attendais d'elle.

- Des rumeurs courent sur la fertilité de la reine, certains y voient là un moyen d'usurper le trône. Je veux savoir qui s’inquiète de sa santé et dans qu'elles proportions. Si bien évidemment vous entendez quelque chose sur un éventuel coup d'état, je serai toute ouïe. Maintenant je vous laisse seule juge des informations que vous me transmettrez, si l'un d'elle vous semble intéressante ou capitale, n'hésitez pas.

Nous arrivions bientôt en vue du temple. Je réfléchissais au moyen le plus simple de la faire entrer au palais sans éveiller les soupçons. Si certains des serviteurs avaient peur de moi, d'autres avaient bien compris qu'il valait mieux être dans mes petits papiers. Il me suffisait d'en manipuler certains pour faire rentrer la jeune fille au service des nobles. Je pourrais la faire monter dans mes appartements pour les livraisons de repas sans éveiller le moindre soupçon. Qui irait donc croire que cette frêle petite demoiselle était une espionne à ma solde ?

- Je vous paie la moitié d'avance et le reste à la livraison des premières informations. Nous pourrons renégocier les termes du contrat à chacune de nos entrevues. Je pense qu'une fois par semaine devrait être acceptable sans éveiller les soupçons. Si d'aventure vous avez besoin de me voir avant, faites moi parvenir un message et je veillerai à vous convoquer. Cela vous convient-il ?







_________________
Artémis Salandrel
Voleuse
Messages : 61
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 14
Localisation : France
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Une rencontre au mauvais endroit, au mauvais moment suffit à déchirer un masque.
Feat Galicia Merlina
 UNE RENCONTRE AU MAUVAIS ENDROIT, AU MAUVAIS MOMENT SUFFIT À DÉCHIRER UN MASQUE
Le montant fixé par Artémis semblait convenir à la prêtresse, chose appréciable étant donné que la voleuse n'aurait pas accepté moins. La cupidité lui jouerait peut-être des tours à l'avenir, mais la jeune fille lui devait sa survie ou du moins, son confort. Cette somme était modeste pour une dame qui avait su gravir les échelons jusqu’au portes de la salle du trône, mais ce n’était pas le cas de tous. Le sac, qu'il soit simplement remplit de pièce de bronze aurait su faire naître des étoiles dans les yeux des insignifiantes personnes qui peuplaient la ville. Les membres de cette classe sociale dont Artémis aurait pu revendiquer l’appartenance quelques années plus tôt se seraient satisfaites d’un bien moindre salaire ce qui n’était pas le cas de la voleuse qui s’assurerait que le prix de ses services augmenterait une fois qu’elle aurait fait ses preuves.

Même si elle respirait la confiance en elle, elle était loin d’être certaine de pouvoir ou même de vouloir, montrer ses capacités au grand jour. Si ce qu’elle apprenait pouvait lui permettre de tirer son épingle du jeu, elle n’hésiterait pas un seul instant, elle trouverait de l’argent ailleurs si nécessaire.

Cessant de déambuler à tout hasard dans les allées malfamé les deux silhouettes gagnaient à présent l’entrée du temple qui se dessinait un peu plus loin. L’édifice, pourtant situé à une distance raisonnable des quartiers les plus sensibles, dominait les habitations qui l’entouraient. Rien de plus normal pour le lieu de résidence du dieu qui avait su faire prospérer le royaume, en admettant que celui-ci existe bien évidemment. Ce n’était pas une évidence pour la jeune voleuse mais elle se doutait bien que Galicia ne l’invitait pas prier avec elle, la richesse de la religion n’était plus à prouver, elle s’étalait dans les temples…

L’orpheline se contenta de hocher la tête, elle n’avait rien à ajouter quant au prix ou à l’organisation des rendez-vous. La discrétion prévue avec des rendez-vous aussi réguliers la laissait septique mais elle n’était pas la mieux placé pour juger de cela pour le coup.

- J’ai peur de ne pas vous être très utile au château si vos hommes parviennent à me retrouver dans la ville une nouvelle fois, ou bien notre rencontre aujourd’hui était un hasard ? Finit-elle par dire, sans masquer sa frustration d’avoir été tracé, il lui faudrait se montrer plus attentive encore. Vous pourrez envoyer la convocation, qu’elle soit orale ou écrite, à la serveuse de l’auberge « Au repos de la sentinelle. » Son nom est Aurélie Pulcher, je la contacterais pour savoir quand je commence.

Artémis s’apprêtait à suivre la haute prêtresse dans le lieu de prière. Il ne lui restait plus qu’a empocher la somme promise et à vaquer à ses occupations déjà bien trop retardées.

code by Silver Lungs
[/size]
Contenu sponsorisé
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Une rencontre au mauvais endroit, au mauvais moment suffit à déchirer un masque.
Une rencontre au mauvais endroit, au mauvais moment suffit à déchirer un masque.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» GN "Pile au mauvais endroit"
» Moment fun, ragequit, mauvais joueur ?
» Draft M11: Je suis mauvais mais j'me soigne...
» Peut-on être fondamentalement mauvais à Magic et le rester?
» Un endroit miteux pour un moment agréable [PV: Link, Sakura]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Decadent Kingdom :: Arlana : La grande capitale :: Les rues-